Comment améliorer la gestion de son poste client ?

Les créances impayées dans une entreprise accentuent ses besoins en fonds de roulement. Mais face aux clients qui repoussent sans arrêt les délais d’acquittement de leur dette, la situation peut vite devenir alarmante. Parce que des mauvais recouvrements peuvent conduire à la faillite d’entreprises (surtout des petites), il est primordial de bien gérer le poste client. Pour vous éviter de telles déconvenues, nous vous proposons ici 10 conseils pour améliorer votre gestion du poste client.

Opter pour la facturation électronique

Encore plus durant cette période de crise, les factures en format papier ont de grandes chances de mettre du temps pour arriver à destination. Ce délai de délivrance impacte inévitablement votre trésorerie.

Procédez par une facturation électronique (mail, PDF, portail web, etc..) pour non seulement gagner du temps, mais aussi faire des économies. Plus de coûts de papier, d’encre, de timbre ou de traitement ! De plus, les factures électroniques sont facilement traçables et vous simplifient vos audits.

Dématérialisez pour poursuivre votre activité à distance et pour accélérer le délai de paiement.

Faites que la diffusion de vos factures soit automatique

La diffusion automatique des factures vous permet d’éviter les erreurs humaines et d’améliorer l’expérience client. Avoir des logiciels ou une plateforme web qui délivre les factures sur-le-champ, vous fait gagner un temps précieux. Vous offrez également ainsi la possibilité au client de payer immédiatement après votre prestation.

Facilitez le paiement des factures

Offrez à vos clients un accès facile à un portail en ligne, pour qu’ils y effectuent leurs paiements. Faites qu’il soit interactif et disponible 7j sur 7 et 24h sur 24. Les clients doivent pouvoir y faire une demande de facture, visualiser la facture à leur compte, contester un bilan.

Vous pouvez également autoriser différents modes de paiements sur votre plateforme de paiement : banques en ligne, cryptomonnaies, transferts mobiles, etc.

Faites automatiser l’encaissement

Les logiciels de facturation vont encore plus loin. Elles facilitent également le paiement aux clients en leur permettant de payer leur facture d’un simple clic. Le paiement est immédiat et votre trésorerie est renforcée. Vous évitez ainsi les longues files d’attente qui agace votre clientèle et vous vous épargnez la gêne de devoir les relancer en cas de non-paiement.

Pensez à faire appel à un prestataire professionnel. Vous pourrez ainsi être certain de la conformité des moyens de paiements avec les réglementations en vigueur en France et à l’international.

Ce service de paiement se répand de plus en plus auprès des entreprises à cause de son efficience.

Automatisez les relances

Il est souvent embarrassant de relancer des clients débiteurs. Lors de ces retards de paiement, vous pouvez employer un logiciel de recouvrement. Celui-ci se chargera de relancer automatiquement vos clients à la date programmée pour l’échéance. Cela se fera par des mails et/ou des SMS.

Cette solution informatique peut également assister un centre d’appels préexistant grâce à des suggestions automatiques de relance.

Étudiez avec précaution vos relations commerciales

Avant de concéder une créance, assurez-vous de la solvabilité et des habitudes de paiement de vos potentiels débiteurs. Évitez ainsi les mauvaises surprises qui mettent en danger votre trésorerie.

Pensez à centraliser les informations de vos prospects et vérifiez convenablement l’exactitude des informations dont vous disposez à son propos.

Demandez un engagement de vos clients

Vous pouvez exiger que vos clients vous versent des acomptes à des périodes précises du contrat. Vous pouvez ainsi recouvrer vos factures par tranches, et par des intervalles de temps qui conviennent aux deux parties.

Demandez que l’acompte soit versé au début de votre prestation ou lors de la commande.

Négociez des paiements à l’amiable

Il n’est pas rare que des problèmes ou des difficultés financières soient à l’origine du retard de paiement d’un client. Dans cette situation sensible, réfléchissez à une solution qui arrange les deux parties. Vous faites ainsi preuve d’humanité et votre relation client ne s’en porte que mieux.

Négociez pour des délais de paiement suffisamment courts

Les délais que vous pouvez exiger sont encadrés par la loi. Entre des professionnels, ils ne peuvent pas excéder les 60 jours qui suivent la facture ou les 45 jours après la fin du mois. Néanmoins, vous pouvez selon la nature de votre activité, profiter d’exceptions. Négociez et demandez un délai de paiement minimum.

Incitez les débiteurs à rapidement s’acquitter de leur dette

Grâce à l’escompte pour paiement anticipé, vous pouvez inciter votre clientèle à vous payer avant la fin du délai. Tout client qui solde sa facture avant la fin de délai de recouvrement a droit à une remise, déterminée par un pourcentage du montant total. Gardez ce taux en dessous du coût moyen de fonctionnement de votre entreprise. Pour proposer cette offre, veillez à la mentionner sur vos factures.

Vous êtes désormais outillé(e) pour améliorer votre gestion du poste client, n’hésitez pas à accélérer les rentrées de caisse de votre entreprise.

Articles associés

Posted on: juin 24, 2021, by :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conaissez-vous WelcomR ?