Tout ce qu’il faut savoir sur le recouvrement des créances en B2B

Les créances en B2B ou créances commerciales sont des créances contractées entre deux commerçants ou entre deux sociétés commerciales. Il s’agit d’un droit que le créancier détient sur un débiteur. Ce dernier doit fournir une prestation ou payer une somme d’argent au créancier. Le recouvrement des créances est encadré par la loi. Lorsqu’on procède à un recouvrement de créances, le but est de récupérer les impayés. Les méthodes à appliquer et les démarches à suivre doivent être basées sur des moyens légaux.

Petites et moyennes entreprises ou grande société, chaque structure doit comprendre et maîtriser les étapes de recouvrement des créances en B2B. Avant d’entamer les procédures, il faut vérifier si un contrat a vraiment eu lieu. Dans le cas contraire, aucune démarche n’aura lieu. Il faut également que le débiteur ait bien reçu vos factures. Ce document va justifier l’échange, montrer la date et le montant. La prochaine étape concerne les relances par téléphone et par courrier. Quel que soit le problème, vous êtes dans l’obligation d’informer le client concerné. S’il refuse de régler ses arriérés, vous pouvez passer au recouvrement proprement dit. S’il accepte, vous devez négocier un autre échéancier de paiement.

C’est quoi une créance en comptabilité ?

En comptabilité, une créance est un droit que détient un prestataire ou une entreprise à un débiteur. Si une entreprise délivre un produit ou un service et accorde un délai de paiement, la somme due est considérée comme une créance. L’entreprise client ou le client qui doit s’acquitter du règlement est appelé débiteur. Si ce dernier ne respecte pas le délai de paiement de sa créance, celle-ci est considérée comme impayée (retard de paiement).

Pourquoi procéder à un recouvrement B to B ?

Quelle que soit la nature de l’activité de votre entreprise, se laisser aux débiteurs un délai pour le règlement des factures apporte des avantages non négligeables notamment vis-à-vis des concurrents. Par contre, les impayés peuvent présenter des impacts négatifs sur la trésorerie.

D’une manière générale, une structure qui ne touche pas la somme d’une prestation ou d’un service dans l’immédiat crée un décalage des entrées de flux. Si ce décalage est trop important, l’entreprise peut rencontrer un problème de trésorerie. Pour éviter ce genre de situation, le recouvrement est une solution.

Quelles sont les conditions de recouvrement de créances ?

Il y a trois conditions à respecter pour le recouvrement de créances.

  • Une créance qui existe
  • Une créance qui est liquide
  • Une créance qui est exigible.

Qu’est-ce qu’une créance certaine liquide et exigible ?

  • Une créance est dite certaine lorsqu’elle existe de manière réelle et légitime. Elle ne doit pas être sujette à une remise en cause du débiteur.
  • Une créance liquide possède une valeur monétaire réelle.
  • Le dernier c’est son exigibilité. En principe, le paiement d’une créance exigible peut être réclamé. Cela signifie que son délai de paiement arrive à échéance.

Afin de procéder à un recouvrement, ces trois conditions doivent être réunies. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez demander de l’aide auprès d’un expert-comptable ou joindre directement une société de recouvrement.

Quels sont les différents types de recouvrement ?

Que vous soyez un dirigeant de petites entreprises ou grandes entreprises, deux solutions de recouvrement s’offrent à vous : le recouvrement à l’amiable et le recouvrement judiciaire. Le premier doit précéder le second. En effet, si le recouvrement à l’amiable n’a pas marché, vous en tant que dirigeant d’entreprise ou créancier, avez le  droit de saisir les tribunaux civils. Le but c’est de demander un titre exécutoire pour que le débiteur paie ses dettes. S’il refuse, il subira des lourdes sanctions.

Recevez 3 devis pour votre logiciel de recouvrement de créances

 

C’est quoi recouvrement amiable ?

Le recouvrement amiable est une option permettant d’éviter le litige entre le créancier et le débiteur. Le but c’est d’obtenir le règlement d’une facture impayée.  Dans la plupart des cas, le recouvrement à l’amiable se déroule lorsque vous avez lancé une première relance qui est justifiée par l’accusé de réception. Ce document doit être ferme, courtois et faire apparaître le nom et l’adresse du créancier, les détails de la créance ainsi que les textes législatifs mentionnant les obligations du créancier. Le but c’est d’inciter le débiteur à régulariser ses arriérés.

Comment rédiger une lettre de recouvrement de créances ?

L’envoie d’une lettre de recouvrement est nécessaire pour recouvrir les factures impayées. C’est d’ailleurs la première étape du recouvrement. L’objet de votre lettre est de rappeler au débiteur son obligation de payer ses arriérés. Vous devez à la fois être précis et prudent dans la rédaction de ce document. Évitez de faire une pression ou de faire des menaces physiques. La lettre doit être adressée à l’entreprise ou à la personne physique concernée et non à son employeur ou aux membres de sa famille.

Si vous voulez optimiser vos chances et réussir dans cette procédure, le recours à une société de recouvrement. Ayant une expérience dans ce domaine, ces prestataires peuvent vous aider dans les démarches tout en conservant une bonne relation client.

C’est quoi le recouvrement de l’impôt ?

Le scénario est similaire au recouvrement des créances. La seule différence c’est qu’il s’agit de non-paiement de l’impôt (impôt sur le revenu, sur les sociétés) et les taxes (taxes sur les salaires, taxes d’urbanisme…). Face à ce problème de non-paiement à la date fixée préalablement, l’administration fiscale doit procéder à un recouvrement de l’impôt. Il doit envoyer au contribuable (particulier, entreprise, professionnel, indépendant), une lettre de rappel. La procédure peut aller jusqu’à la saisie des comptes et des biens du débiteur  si ce dernier ne se manifeste pas.

Que fait une société de recouvrement ?

L’entreprise peut confier le recouvrement de ses créances à un tiers : une société de recouvrement, agent de recouvrement…Le tiers en question contactera le débiteur pour régler ses impayés très rapidement. Grâce à leurs prestations, le chef d’entreprise et le comptable auront le temps de se focaliser sur le développement de l’entreprise.

À quoi sert un logiciel de recouvrement ?

Entreprise ou société de recouvrement, le logiciel de recouvrement devient un outil efficace pour atteindre une bonne performance en recouvrement des créances. Il permet de créer une stratégie efficace pour l’amélioration de la trésorerie. Avec cette solution de gestion, vous pouvez accélérer les rentrées en trésoreries, négocier avec les clients, résoudre les litiges, faciliter la facturation et la communication, améliorer la performance de l’entreprise sur tous les niveaux. Ces outils de gestion  peuvent s’intégrer directement ou non dans votre CRM, votre logiciel de gestion commerciale et/ou votre E.R.P.

Comment choisir son logiciel de recouvrement ?

Le logiciel de recouvrement doit permettre au TPE et PME de faciliter la gestion de la paie. L’utilisation de cette solution complète doit être simple et efficace, de préférence accessible en mode saas (logiciel en ligne). Les tableaux de bord doit être accessible à chaque personne concernée auprès de l’entreprise. Grâce à un logiciel performant, le dirigeant, le gestionnaire, le comptable, le commercial, les différentes entités au sein de l’entreprise doivent avoir accès à une même information. Le logiciel devra également suivre la croissance et l’évolution de l’entreprise.

Quelles sont les utilisations d’un logiciel de gestion du poste client ?

Comme le logiciel de recouvrement, le logiciel de gestion du poste client est considéré comme un outil efficace pour optimiser le suivi et le contrôle des comptes clients et piloter le service « credit risk » en fournissant des indicateurs analytiques et prévisionnels sur-mesure . En utilisant ce logiciel, chaque structure peut surveiller et anticiper les risques de paiements. En mettant en place des scénarios pré-paramétrés, les relances clients deviennent une tâche facile et peuvent être automatisée. Il existe une gamme de logiciels de recouvrement et de gestion du poste client, l’entreprise doit faire le bon choix.

Recevez 3 devis pour votre logiciel de recouvrement de créances

 

Related Post

Posted on: novembre 22, 2018, by :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *