Entreprises : Pourquoi devez-vous réaliser votre bilan GES en 2022 ?

pexels fauxels 3184292 (1)

L’apanage d’un bilan GES n’est plus réservé qu’aux grandes entreprises. Bien au contraire, un nombre croissant d’entreprises cherchent à atteindre un idéal carbone en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).  Cette initiative reflète une ambition qui illustre la réalité des enjeux climatiques à l’échelle d’une organisation et qui cache en elle plusieurs vertus.

Qu’est-ce qu’un bilan GES en entreprise ?

Un bilan de gaz à effet de serre (GES) aussi appelé bilan carbone consiste à évaluer l’empreinte carbone d’une entreprise, toutes les émissions de gaz à effet de serre que cette dernière a générées durant l’année.

Le bilan carbone permet aux entreprises de connaitre les tenants et les aboutissants de leur empreinte énergétique. De cette manière, toute entreprise cible ses dépensés et peut ainsi travailler sur des plans d’action qui ont pour but de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

La méthode bilan carbone de l’ADEME

L’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie, a développé en 2004 cette méthode bilan carbone. L’objectif : permettre la diminution de l’empreinte carbone française de manière constante.

La méthode bilan carbone de l’ADEME dénombre 6 gaz à effet de serre, dont le dioxyde de carbone (Co 2), le méthane et le protoxyde d’azote. Les émissions de Co 2 sont les plus courantes. De ce fait, elles sont divisées en trois périmètres nommés « scopes d’émissions. »

  • Scope 1, l’émission directe de GES à l’échelle d’une entreprise.
  • Scope 2, l’émission indirecte de GES liée à l’énergie.
  • Scope 3 : l’émission indirecte regroupant les autres émissions de l’entreprise.

Quelles entreprises sont dans l’obligation de réaliser un bilan GES en 2022 ?

Selon la loi en vigueur, la réalisation d’un bilan carbone est obligatoire pour certaines entreprises.

  • les entreprises de +500 salariés ;
  • les entreprises d’outre-mer de +250 salariés ;
  • les collectivités territoriales excédantes 50 000 habitantes.

Énormément d’entreprises possédant un nombre de salariées moins important se lancent aussi dans le bilan de leur impact carbone. Avec la croissance des impératifs liés à l’impact écologique, cette méthode devient primordiale en politique de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Quels sont les avantages de réaliser son bilan GES en 2022 ?

Il existe plusieurs outils pour réaliser votre bilan GES, et cette action s’inscrit dans une démarche éthique qui marque la transition vers un modèle durable de votre entreprise. L’intégration des préoccupations de l’impact environnemental est un véritable atout pour votre RSE.

Façonner votre image de marque

L’image de marque constitue en grande majorité l’opinion faite d’une entreprise. C’est un facteur d’achat essentiel et l’engagement écologique de votre entreprise impacte désormais son image de marque.

Ainsi, réaliser un bilan carbone est un atout compétitif non négligeable. C’est un argument de vente qui s’aligne avec les valeurs des prospects.

Augmenter votre capital confiance

Selon une étude réalisée par l’entreprise spécialiste des données Salsify, 46% des leads déclarent qu’ils sont prêts à augmenter leur budget d’achat auprès des marques en qui ils ont confiance. Le niveau de confiance entre votre entreprise et ses clients est un lien important afin d’instaurer une relation qui favorise la vente.

Le bilan carbone se positionne comme un gage de transparence qui séduit plus de 65% des jeunes consommateurs.

Améliorer l’engagement de vos salariés

Près de 51% des salariés déclarent qu’ils se projettent et s’engagent de manière plus optimale dans une entreprise qui prend en charge son indice énergétique. Et un salarié engagé est un salarié plus impliqué dans son travail au sein de l’entreprise.

Réaliser des économies

Enfin, faire un bilan carbone de ses émissions de gaz à effet de serre permet de dépenser plus intelligemment. Réaliser votre bilan peut constituer une nouvelle dépense, mais elle permet surtout de faire des économies à long terme.

Les foyers énergivores sont souvent les secteurs d’activité les plus couteux pour une entreprise. Leurs utilités sont souvent surestimées et les données finales d’un bilan carbone font en sorte de différencier les dépenses utiles de celles inutiles, et ainsi mieux gérer son activité.

Posted on: mai 26, 2022, by :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.